UN PEU, BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT...PAS DU TOUT

les coups de coeur à afficher ou à imprimer pour vos présentations

  • Lire en Touraine : La très longue histoire de l’Univers / David Marchand, Guillaume Prévôt

    La très longue histoire de l’Univers / David Marchand, Guillaume Prévôt

    Lundi 20 Décembre 2021

     

    Ce très beau documentaire, aux accents parfois poétiques, raconte la naissance de l’Univers jusqu’à son éventuelle disparition (Big-bang, expansion de l’Univers, matière noire, naissance des étoiles, des planètes…etc.). Chaque thématique fait l’objet d’une double-page. Les auteurs ont su rester suffisamment à la surface des choses pour laisser l’imagination s’enflammer et ne pas trop complexifier leur propos. Des questions qui agitent l’astrophysique contemporaine ne sont pas éludées, mais elles restent sans réponse : « Trous noirs : en leur cœur, l’espace est… froissé, le temps…éteint. Serait-ce une entrée vers d’autres régions de l’Univers ? ». Le texte, peu envahissant, laisse place à des illustrations pleine page souvent spectaculaires et aux couleurs éclatantes. Les auteurs ont su donner une apparence de simplicité à cette discipline qui ne cesse de poser des questions quasiment insolubles. A partir de 9/10 ans

    illustrations de Daniel Diosdado. – Milan, 2021.

    Patricia

     

     

  • Lire en Touraine : Les enfants véritables / Thibault Bérard

    Les enfants véritables / Thibault Bérard

    Lundi 20 Décembre 2021

    Une famille plurielle, chaleureuse, des couples qui de forment et se défont et des enfants, qui se demandent s’ils sont bien des « enfants véritables ». Les aléas de la vie mettent souvent les êtres humains à rude épreuve. Heureusement, la famille peut constituer un cocon pour les enfants marqués par des drames, des séparations. Voici un très beau roman pour illustrer l’amour parental

    Les éd. De l’Observatoire, 2021

    Sylvie

  • Lire en Touraine : Ivalu / Morten Dürr ; Lars Horneman

    Ivalu / Morten Dürr ; Lars Horneman

    Lundi 20 Décembre 2021

    Très peu de texte, de grands aplats de couleurs pour dépeindre les paysages bruts du Groenland, des pages qui se tournent à toute vitesse au rythme des ailes du corbeau qui les survolent et le choc, brutal, inattendu. Ivalu, la grande sœur de Pipaluk a disparu. C’est sur ses traces que le lecteur découvre la beauté de cette terre sauvage et l’indicible qui s’y cache.

    Un album coup de poing qui ne laissera pas insensible. A partir de 15 ans.

    Sarbacane, 2021.

    Vincent

  • Lire en Touraine : Premier sang / Amélie Nothomb

    Premier sang / Amélie Nothomb

    Lundi 8 Novembre 2021

    L’année dernière, Amélie Nothomb se glissait dans la peau de Jésus, cette année, c’est de son père dont elle fait le portrait. Patrick Nothomb est décédé en mars 2020 et c’est un bel hommage qu’elle lui rend. Le livre commence avec un prise d’otage au Congo, dans laquelle Patrick Nothomb est impliqué. L’issue de cet épisode tragique, ne sera dévoilée qu’à la toute fin. Entre temps, Amélie Nothomb raconte à la première personne, l’enfance de son père dans les années 40, son adolescence, jusqu’à ses premières années d’adulte, la rencontre avec sa mère Danièle. Une vie difficile parfois mais qui semble avoir été vécue joyeusement. A noter, le personnage du grand-père paternel, loufoque et truculent.

    Un court mais joli roman, très fantaisiste comme semble l’être cette étonnante famille Nothomb !

    Alice

  • Lire en Touraine : La plus secrète mémoire des hommes / Mohamed Mbougar Sarr

    La plus secrète mémoire des hommes / Mohamed Mbougar Sarr

    Lundi 8 Novembre 2021

    Diégane Latyr Faye est un jeune auteur sénégalais qui vit à Paris et qui décide de partir sur les traces d’un auteur des plus énigmatiques, T.C Elimane connu en son temps (1938) pour avoir écrit un livre retentissant, le Labyrinthe de l’inhumain. Ce roman impressionna beaucoup mais fit scandale car considéré comme le fruit d’un plagiat. Dès lors, on perdit trace de son auteur. Diégane mène l’enquête, traversant différentes époques, parcourant plusieurs continents, remontant le fil tortueux de cette histoire hors norme. Un roman aux multiples facettes : une réflexion profonde sur l’art d’écrire avec des accents de conte africain parfois. Un texte littéraire et souvent ironique, un roman déroutant mais qui vous happe dès les premières pages.

    Le roman est dédié et inspiré par Yambo Ouologuem (1940-2017) auteur malien qui en 1968, reçut le Prix Renaudot pour Le Devoir de violence et qui fut lui-même accusé de plagiat.

    Alice

  • Lire en Touraine : Le talent d’Achille - Pascal Ruter

    Le talent d’Achille - Pascal Ruter

    Jeudi 14 Octobre 2021

    Achille, 15 ans. Entre les terrains de foot, le CDI du collège, les parcs de la ville, l’auteur nous entraine dans les pas et le monde de chacun des protagonistes de ce roman adolescent.

    Le lecteur suit chacun, l’écriture est d’une belle simplicité alliant l’humour et les réalités.

    Une sensibilisation à la poésie est finement menée pour ce monde d’adolescents.

    Que ce soit Achille, ses copains, Suzanne pour laquelle son cœur « s’emballe », son ami âgé qu’il aide en lui faisant ses courses, sa mère et tous les autres, chacun a un défi à relever dans son quotidien, des temps à partager et un sentiment à clamer.

    Ce livre  a été pour moi  un très bon moment à vivre.

    Romans Didier Jeunesse. Mai 2021

    Sandrine

  • Lire en Touraine : Les refuges / Jérôme Loubry

    Les refuges / Jérôme Loubry

    Jeudi 14 Octobre 2021

    Vous voilà embarqué avec Sandrine sur une toute petite île de Normandie pour aller récupérer les affaires de sa grand-mère qui vient de décéder. Mais l’expédition ne s’avère pas de tout repos. Une atmosphère grise, tendue et asphyxiante à souhait. Un flash-back en 1949, du temps où sa grand-mère, Suzanne, travaillait sur l’île interpelle sur ce qui a pu se passer dans ses lieux.

    Vous pensez tenir l’histoire, mais pas du tout. L’auteur vous manipule sans scrupule du début à la fin.

    Diabolique et addictif !

    Editions Calman-Lévy – septembre 2019

     Gwénaelle

  • Lire en Touraine : Les embrouillaminis / Pierre Raufast

    Les embrouillaminis / Pierre Raufast

    Jeudi 14 Octobre 2021

    Voici un OVNI littéraire : le 1er livre jeu (dont vous êtes le héros) pour adultes ! Et outre son originalité formelle, « Les embrouillaminis » offrent un vrai plaisir de lecture dès lors qu’on se prête au jeu, dans cette histoire multiple d’un personnage bien indécis. Lorenzo, le jeune homme qui nous raconte son parcours de jeune adulte, nous interpelle régulièrement pour choisir entre les possibilités qui s’offrent à lui : partir en service civique au Mexique ou préférer la sécurité d’une mission écologique en région parisienne ? Voici le premier dilemme posé au lecteur et ce n’est que le début d’une longue histoire

    Ed. Aux forges de Vulcain, 2021

    Sylvie

  • Lire en Touraine : La rivière / Peter Heler

    La rivière / Peter Heler

    Jeudi 14 Octobre 2021

    Vous avez toujours rêvé d’une totale immersion dans la nature. Jack et Wynn vous emmène à bord de leur canoë pour une descente de rivière. La nature vous enveloppe, belle, clémente, riche.

    Mais une drôle d’odeur de brulé titille les narines de nos deux amis. La nature si idyllique va devenir redoutable : un gigantesque incendie approche. Une rencontre avec 2 trappeurs louches et alcoolisés ainsi qu’avec un couple en pleine dispute va définitivement transformer cette sortie en bateau en cauchemar. 

    Magnifique !

    Editions Acte Sud – mai 2021

    Gwénaelle

  • Lire en Touraine : Suzette ou le grand amour / Fabien Toulmé

    Suzette ou le grand amour / Fabien Toulmé

    Lundi 16 Août 2021

    Un voyage dans le temps… une petite fille et sa grand-mère partent sur les routes dans l’espoir de retrouver l’amour de jeunesse de Suzette, la grand-mère. Cette épopée en direction de l’Italie les amène à évoquer les parcours de vie des générations d’avant et de maintenant où les notions d’amour, de couple se déclinent différemment.
    C’est une lecture pleine d’émotions et de jolis moments de partage où le lecteur accompagne « ce doux rêve ».

    Editions Delcourt. Mai 2021.

    Sandrine M

     

  • Lire en Touraine : Ensemble : les animaux solidaires / Joanna Rzezak

    Ensemble : les animaux solidaires / Joanna Rzezak

    Vendredi 13 Août 2021

    Ensemble : les animaux solidaires / Joanna Rzezak

    Dans le monde animal, l’union est de mise : pour se défendre contre les prédateurs, trouver de la nourriture, élever sa progéniture ou encore éprouver le plaisir de surfer dans les vagues comme les dauphins ! C’est ce que démontre ce documentaire aux illustrations très graphiques, complété par un lexique regroupant les termes précis employés selon les espèces.

    Actes sud junior, 2019. A partir de 6 ans.

    Sylvie L.

  • Lire en Touraine : Deux pour moi, un pour toi / Jörg Mühle

    Deux pour moi, un pour toi / Jörg Mühle

    Vendredi 13 Août 2021

    L’ours et la belette s’attablent pour déguster des champignons. Le problème est qu’ils doivent se partager trois champignons et le moins qu’on puisse dire, c’est que cela ne va pas de soi. Le ton monte entre les deux amis, jusqu’à ce qu’un renard de passage profite de la situation en mangeant le troisième champignon. Puis vient le dessert : trois fraises des bois…Un album très drôle sur le thème du partage, qui nous régale à la fois par le texte et les illustrations.

    Ecole des loisirs, 2019 (Coll. Pastel). A partir de 4 ans.
    Sylvie L.

  • Lire en Touraine : Le marchand de bonheur / texte de Davide Cali, illustré par Marco Soma

    Le marchand de bonheur / texte de Davide Cali, illustré par Marco Soma

    Vendredi 13 Août 2021

    Monsieur Pigeon fait sa tournée au village des oiseaux. Ce marchand ambulant vend du bonheur en pot. Il en a pour toutes les bourses, du plus petit au plus grand format, en passant par la version décorée. Mais pas question de les brader ! Quand il repart, un pot tombe de sa camionnette. Monsieur Souris, modeste balayeur, le ramasse et l’emporte chez lui. Un album élégant qui invite à s’interroger sur le bonheur et la marchandisation.

    Sarbacane, 2020. A partir de 5 ans.
    Sylvie L.

  • Lire en Touraine : Et Léonard de Vinci réinvente la peinture / Karim Ressouni-Demigneux

    Et Léonard de Vinci réinvente la peinture / Karim Ressouni-Demigneux

    Vendredi 13 Août 2021

    Remarquable documentaire signé par un spécialiste de la Renaissance italienne qui est aussi un très bon pédagogue. L’ensemble est très bien documenté, les textes sont clairs et accessibles, l’iconographie est riche et de qualité. L’auteur retrace la vie et surtout l’œuvre de ce génie dont le chef-d’œuvre, La Joconde, est l’aboutissement de ses recherches pour recréer la vie à travers la peinture.

    Rue du monde, 2019. A partir de 11 ans.
    Au passage, je vous conseille aussi la lecture d’un joli roman pour enfant de Marie Sellier, intitulé « Le sourire de ma mère : une année avec Léonard de Vinci » (se reporter à notre catalogue).

    Sylvie L.

  • Lire en Touraine : Fils de sorcières / Maxe L’Hermenier (scénario) et Stedho (dessin et couleur)

    Fils de sorcières / Maxe L’Hermenier (scénario) et Stedho (dessin et couleur)

    Vendredi 13 Août 2021

    La famille de Jean Sylvestre, 10 ans, n’est pas ordinaire : sa grand-mère, sa mère, ses six tantes, sa petite sœur Lisa sont des sorcières et la magie ne se transmet que de mère en fille. Mais quand un sinistre buveur de magie menace de les faire toutes disparaître les unes après les autres, les enfants doivent se débrouiller seuls. Heureusement, ils peuvent compter sur la présence de leur père, dont ils ont retrouvé la trace, et l’intervention à distance de leur grand-mère Pléioné.

    Adaptation réussie d’un roman de Pierre Bottero, cette bande dessinée met en scène une famille attachante et haute en couleur qui se ressoude dans l’adversité.

    Jungle, 2019 (Coll. Pépites). A partir de 9 ans.

    Sylvie L.

     

  • Lire en Touraine : Les tableaux de l’ombre / Jean Dytar

    Les tableaux de l’ombre / Jean Dytar

    Vendredi 13 Août 2021

    Les tableaux de l’ombre, au musée du Louvre, sont des œuvres devant lesquelles le public passe sans s’arrêter, n’ayant d’yeux que pour les chefs-d’œuvre tels que La Joconde ou Les Noces de Cana, par exemple. Aussi, lorsqu’un jeune garçon pose son regard sur un groupe de cinq petits tableaux, Tobias le musicien et ses amis sortent de l’anonymat…

    Les tableaux de l’ombre sont une invitation à aborder les collections du célèbre musée sous un autre angle. Toutes les œuvres exposées méritent attention. Mais la célébrité n’a pas que des avantages, ainsi que le confesse la Joconde dans cette bande dessinée réjouissante où, à la nuit tombée, les personnages représentés s’animent et la révolte gronde. A noter également, une mise en abyme de la BD dans la BD elle-même.

    Delcourt et Louvre éditions, 2019 (coédition). A partir de 9 ans.

    Sylvie L.

    Mercredi 30 juin 2021

     

  • Lire en Touraine : Still. There’s hope / Victor Solf

    Still. There’s hope / Victor Solf

    Vendredi 11 Juin 2021

    Le voilà, le tout premier album du chanteur/musicien Victor Solf, moitié du défunt groupe Her qui nous avait enchanté avec son seul et unique album sorti en 2017.

    Après le décès de son alter ego, Simon Carpentier, Victor Solf a patienté 3 ans avant de pouvoir sortir un disque sous son nom et il n’a rien perdu de son talent malgré cette épreuve.

    12 titres qui se complètent à merveille et nous permettent de retrouver cette voix magnifique, capable de rivaliser avec les plus grands chanteurs soul. Mais Victor Solf ce n’est pas qu’une voix, c’est aussi des compositions aux arrangements sobres mais qui enrichissent formidablement chaque morceau, c’est aussi ce don mélodique que l’on suit à l’aveugle.

    Le son colle parfaitement à notre époque (sons électro) et pourtant on voyage dans le temps comme avec ce titre qui débute le disque « I don’t fit » ou l’on croit reconnaitre des arrangements et des harmonies dignes de Brian Wilson, le maitre des Beach Boys, ou bien encore cette basse eighties sur « how did We » qui donne des fourmis dans les jambes .

    Alors jetez-vous sur ce disque qui vous fera beaucoup de bien aux oreilles. Et surtout, si jamais Victor Solf passe près de chez vous pour un concert, courrez-y !

     

    Avril 2021. Virgin Video

    Christophe L.

  • Lire en Touraine : Angie ! / Marie-Aude et Lorris Murail

    Angie ! / Marie-Aude et Lorris Murail

    Vendredi 16 Avril 2021

    Quel talent la famille Murail ! Ils ont su mêler dans cette histoire, le confinement si sidérant de l'an passé à une enquête policière qui fourmille de protagonistes tout aussi attachants les uns que les autres. Il y a là Angie, presque 12 ans, sa mère Emma, infirmière qui l'a élevée seule, leur voisin le capitaine Augustin Maupetit, qui vient d'être victime d'un accident, et sa chienne renifleuse de drogue, Capitaine qui ne comprend les ordres qu'en anglais. Mais il y a aussi Alice, la supérieure d'Augustin et la prestigieuse et nébuleuse famille Sitbon, importatrice de café. Tout ce petit monde semble se connaître plus ou moins... et du coup, c'est passionnant, sans temps mort et plein d'humour.

     

    Ed. Médium L’Ecole des Loisirs.

    Valérie G.

  • Lire en Touraine : Alabama 1963 / Ludovic Manchette et Christian Niemiec

    Alabama 1963 / Ludovic Manchette et Christian Niemiec

    Vendredi 12 Février 2021

     

    En 1963, en Alabama, la cause des noirs n'est pas brillante. Adela est bien placée pour le savoir, elle qui fait des ménages chez les blancs, corvéable à souhait et sans cesse renvoyée à sa condition.
    Elle va se retrouver par hasard à travailler pour Bud Larkin, alcoolique notoire, raciste et taciturne, ancien policier devenu détective privé.
    Des petites filles noires sont enlevées et assassinées. La police (blanche) semble ne pas trop s'en occuper. Larkin va le faire, à la demande des parents de la première victime. Mais approcher la communauté noire ne va pas être facile, il aura besoin d'Adela...
    Un formidable thriller qui se lit comme un film, qui aborde les débuts du combat des afro-américains, qui raconte le racisme, mais qui met aussi en avant l'amitié possible entre un blanc et une noire, que tout oppose, sauf l'obstination à découvrir le meurtrier...
    J'ai adoré Adela, héroïne simple et déterminée, discrète et attachante. Une peinture saisissante des Etats-Unis de l'époque, qui malheureusement se répète...

     

    Editions Cherche Midi, 2020.

     

    Valérie G.

  • Lire en Touraine : Soleil trouble / Lorris Murail

    Soleil trouble / Lorris Murail

    Vendredi 19 Février 2021

     

    Un roman futuriste qu'on imagine se passer dans 15 ou 20 ans. Le dérèglement climatique s'est aggravé. Des territoires entiers sont sous les eaux. Les températures dépassent souvent les 40°C. De nombreuses populations se déversent par milliers dans le pays, rejetées en majeure partie par les habitants. Thiago observe ces évènements, hésitant entre rejet et compréhension. Un roman qui parle de racisme, de violence, de virus, de science, de résistance. Passionnant, édifiant, une peinture de ce qui pourrait bien nous arriver bientôt.

    Pocket Jeunesse, 2020.

    Valérie G.

  • Le gardien de la source / Vanessa Terral

    La jeune Anne-Hélène, fille unique de Marie-Constance, marquise d’Allemagne-en-Provence, est malencontreusement frappée par une malédiction. Sauvée in extremis d’une mort certaine, elle ne pourra jamais enfanter. Au cours d’un bal, elle fait la connaissance de Lazare, baron d’Oppedette, à la réputation sulfureuse. Une étrange alchimie opère entre eux. Le baron finit par enlever la jeune femme, au grand désespoir de sa mère qui erre à sa recherche, délaissant son domaine et ceux qui sont sous sa protection.
    Laissez-vous transporter par la très belle écriture, ciselée, poétique, de Vanessa Terral qui revisite dans ce roman teinté de fantastique le mythe de Perséphone, transposé dans les sublimes décors naturels des Alpes de Haute-Provence, pendant la période des Cent-Jours (dernier épisode du règne de Napoléon). Passionnée de mythologie, l’auteure nous livre une très belle histoire d’amour et un très beau portrait de femme qui, loin de la subir, prend sa vie en main et s’épanouit.


    Pygmalion, 2016
    Sylvie L.

    Lundi 23 Décembre 2019

  • La maison / Emma Becker

    C’est un roman qui perturbe assurément, qui dérange même car pour l’écrire cette jeune auteure, a donné de sa personne en travaillant pendant deux années, dans 2 maisons closes berlinoises. Un projet ahurissant, dont le fruit a éveillé ma curiosité. Il faut dire que ce roman de la rentrée littéraire fait beaucoup parler de lui. Dans cette autofiction, Emma Becker, ne fait ni l’apologie, ni le procès de la prostitution. Elle dépeint avec un indéniable talent son quotidien et surtout celui des femmes et des hommes qui l’ont côtoyé. C’est magnifiquement écrit avec des passages parfois très esthétiques, proches du film « L’apollonide, souvenirs d’une maison close » de Bertrand Bonello (2011), parfois très drôles, parfois sordides, parfois longuets. Un roman qui a le mérite d’aborder sans complexe ce sujet délicat mais qui malgré tout, me laisse perplexe. Une chose est sûre, Emma Becker est un talent à suivre.

    Flammarion, 2019
    Alice

    Lundi 9 Décembre 2019

  • Baïkonour / Odile D’Outremont

    Anka vit au bord du golfe de Gascogne, dans une petite ville de Bretagne offerte à la houle et aux rafales.
    Markus est grutier sur le chantier déployé un peu plus loin.

    Dans ce livre, il est question d’horizons.
    Tant dans la géographie que dans le chemin de vie de chaque individu.
    La mer pour l’une, les hauteurs pour l’autre ; la terre où l’on marche, le monde d’en bas que l’on observe.
    Au centre, la mémoire et le souhait de vie.

    Les éditions de l’Observatoire, août 2019.

    Sandrine

    Lundi 25 Novembre 2019

  • IDISS / Robert Badinter

    La Bessarabie, nom exotique d’une province de l’ancien empire russe où (sur)vivait Idiss, la grand’mère illettrée de Robert Badinter. Fuyant l’antisémitisme et la misère avec son mari Schulim et sa fille Charlotte, elle rejoint ses deux fils émigrés en France-terre-d’asile.
    Années 20, le temps du bonheur familial s’installe avec l’aisance matérielle, la possibilité de faire des études pour les enfants de Charlotte auxquels sont donnés des prénoms bien français, Claude et Robert. Mais l’histoire se répète et les mesures xénophobes du gouvernement de la France de Vichy confisquent l’entreprise familiale. Avec l’apprentissage de la haine des juifs, c’est celui de la pauvreté puis de l’urgence de se cacher et le désespoir de Charlotte, qui doit « choisir » entre abandonner sa mère en fin de vie à Paris ou sauver ses enfants : quitter Idiss en sachant qu’ils ne la reverront jamais.
    Récit de la mémoire de cette grand’mère émigrée, restituée par son petit-fils qui à son tour relate « le temps du malheur » avec son regard de collégien, s’adaptant au pire de jour en jour dans une France devenue hostile.
    Simon, le père, arrêté par Klaus Barbie, n’est pas revenu, ni Naftoul l’oncle resté pour accompagner les derniers mois d’Idiss.
    Destinée singulière et « témoignage d’amour » d’un petit-fils qui deviendra militant pour les Droits de l’Homme, Ministre de la justice et fera voter l’abolition de la peine de mort.
    Robert Badinter est aussi à l’origine de l’abrogation du délit d’homosexualité et de l’élargissement du droit d’action des associations pour la poursuite des crimes contre l’Humanité et des infractions racistes.

    Fayard, 2018
    Frédérique

    Mercredi 13 Novembre 2019

  • Un été à l'Islette / Géraldine Jeffroy

    Un court et joli roman qui se passe en Touraine, au Château de l’Islette, à Azay-le-Rideau (cocorico !) Nous le savons, ce merveilleux château a abrité les amours de Camille Claudel et d’Auguste Rodin. L’auteure part de cette réalité pour nous livrer sa version romanesque.
    Nous sommes en 1892, Eugénie est engagée comme préceptrice auprès de Marguerite, la petite-fille de la châtelaine. L’arrivée de Camille Claudel enchante et anime ce lieu. Elle y installe son atelier dans l’attente du retour d’Auguste Rodin. On y découvre une artiste survoltée, travaillant jour et nuit à la réalisation de plusieurs de ses chefs-d’œuvre (La valse et La Petite Châtelaine) et on entraperçoit les amours passionnées mais non moins tourmentées de deux immenses artistes. Un roman à lire in situ, au bord de l’Indre au pied de ce charmant château, ouvert tous les étés.

    Arléa, 2019

    Alice
    https://www.chateaudelislette.fr

    Lundi 4 Novembre 2019

  • Leurs enfants après eux / Nicolas Mathieu

    Mais comment ai-je pu passer à côté de ce roman ? Il n’est pourtant pas passé inaperçu puisqu’il a reçu l’année dernière le Prix Goncourt… et je comprends pourquoi ! Alors si vous êtes dans ce cas-là, découvrez au plus vite ce magnifique texte !
    Avec ce roman, Nicolas Mathieu nous renvoie dans les années 90. L’histoire se déroule à Heillange, dans l’Est de la France. Un coin dévasté par les fermetures d’usine, le taux de chômage élevé, la misère quotidienne, l’ennui… Quatre chapitres, quatre années, quatre étés (1992, 1994, 1996 et 1998.) À travers les yeux d’Anthony, (qui a 14 ans en 1992), ceux de Hacine, de Stéphanie et de Clém, nous revivons les moments qui ont jalonné ces années-là. Nous voyons grandir ces enfants, leurs premiers émois, leurs terribles galères aussi, leurs espoirs souvent déçus…jusqu’à l’âge adulte.
    L’auteur sait dépeindre avec finesse toutes ces existences modestes. Une écriture sensible au service d’un roman social remarquable qui restitue une époque avec beaucoup de justesse .

    Actes sud, 2018

    Alice

    Lundi 4 Novembre 2019

  • Canyons / Samuel Western

    3 jeunes, à peine sortis de l’adolescence. Un moment partagé, un drame.
    24 ans plus tard que sont devenus les 2 survivants ? Comment apprendre à vivre et ne plus survivre ? De nouveau un temps partagé , balle en main mais vers quel destin ?
    Un très beau roman où on chevauche, où on frôle l’impensable et où on partage l’improbable.

    Editions Gallmeister ; 2019 Collection AMERICANA

    Sandrine

    Lundi 28 Octobre 2019

  • Salogi’s / Barlen Pyamootoo

    Lecture touchante que celle de Salogi’s, mère admirée du petit garçon de l’île Maurice, témoin de l’âpre survie au quotidien ; ses parents tentent de maintenir à flots une pauvre boutique pour des clients encore plus pauvres qu’eux.
    Le goût amer de la séparation du «centre de sa vie», Salogi, qui part à Strasbourg à la recherche d’un avenir meilleur ; nostalgie de la famille réunie.
    Malgré la pauvreté l’enfant est encouragé à suivre un enseignement, au prix d’interminables transports en bus et marches à travers l’île.
    Plus tard, étudiant, il la rejoint en France, connaît l’autre versant de l’exil, et apprend à aimer d’autres lieux.
    A la mort de celle-ci revenue au pays alors que lui est devenu écrivain et cinéaste, habitué des dépaysements, il vit la dispersion des mémoires de chacun face aux différents vécus familiaux, puzzle apparemment incohérent.
    Ce court récit dépouillé et pudique n’analyse pas mais prend acte : du non-dit des sentiments, des sensations culinaires, visuelles, des paysages et de la diversité linguistique mauricienne qui façonnent les corps et les consciences.
    Revenu à son tour à Maurice, l’auteur témoigne de l’acceptation des attachements multiples qui fondent la singularité d’un héritage culturel.

     

    Editions de l’Olivier, 2008

    Frédérique

    Mercredi 19 Juin 2019

  • La vraie vie /Adeline Dieudonné

    Un lotissement, un pavillon, la chambre des parents, une chambre pour chaque enfant, une chambre  pour les cadavres de toutes sortes, empaillés et surtout : une hyène, un lion, trophées de papa.
    Papa chasse, fait des safaris, il aime le sang. Maman soumise, transparente, terrorisée, élève des chèvres. Elle, dix ans, petite fille lucide et surdouée, développe des stratégies de survie, dans cet enclos de violence. Elle protège Gilles son petit frère de 6 ans.
    Papa initie son propre fils au plaisir de tuer. Le petit élevage disparaît dans un bain de sang.
    Elle ne fait pas le poids dans ses tentatives pour ramener son frère dans la vraie vie.
    Elle vit sa vie d’adolescente à côté, se saisit des occasions d’apprentissage des sciences, grâce à la bienveillance de quelques adultes.
    Une nuit papa organise une chasse en forêt dont le gibier est sa propre fille.
    Un premier roman intense, cruel, où la peur enfle de page en page, impossible d’y échapper.
    Seul, l’humour acéré qui soutient ce récit permet au lecteur de survivre à cette épreuve.

     

    L’Iconoclaste, 2018

    Frédérique

    Mercredi 10 Avril 2019

  • Les rêveurs / Isabelle CARRÉ

    Isabelle CARRÉ, actrice de théâtre et de cinéma, nous livre ici quelques clés bien troussées d’un roman familial malgré lequel –ou grâce auquel- s’est construite sa vie d’artiste à plusieurs facettes.
    D’un portrait à l’autre, plusieurs fois retouché, se dévoilent les fragiles figures maternelle et paternelle, qui l’ont certes façonnée mais dont elle a su s’affranchir, parfois au prix fort.
    A son image, elle écrit de la plus belle des manières, avec fraîcheur et drôlerie.
    A lire d’une traite.


    Libra Diffusio, 2019

     

    Frédérique

    Jeudi 21 Mars 2019